Dendrobates

Le but du camouflage semble évident, tant pour les prédateurs que pour les proies. Pourtant, de nombreuses espèces animales arborent des couleurs vives et chatoyantes attirant l’oeil. Comme ce sont souvent des animaux qui pourraient être des proies faciles, tels les amphibiens, les reptiles, les papillons ou autres insectes, on se demande à quoi peuvent servir ces teintes fantastiques allant du rose fuchsia au bleu turquoise ! Ce sont là des couleurs d’avertissement dont la signification est simple et précise: « Attention, danger ! » Ce phénomène est appelé « aposémantisme »; il signale la présence de poison cutané, le risque de morsure venimeuse ou une odeur nauséabonde.

Dentrobate

Azureus (bleue)  

 Dendrobate

  Auratus 

En résumé :
Vivement colorée de face dorsale bleu pâle. Leurs flancs sont d'un bleu plus foncé. Les mâles ont des ventouses plus grandes que celles des femelles. Ces dendrobates sont arboricoles et diurnes.
Ponte d'une douzaine d'œufs.
Nourriture. Grands mangeurs d'insectes.

Installer un terrarium de 80x40x40cm de type tropical humide de température de 24 à 26°C le jour et de 22 à 26°C la nuit avec des écorces et du terreau pour terrarium, des plantes (épiphytes par exemple) et un récipient d'eau facile d'accès et peu profond pour éviter la noyade. Éclairer par tube ou néon. L'utilisation d'UV est souhaitable. Assurer un approvisionnement régulier en insectes; pour cela il est préférable d'élever des insectes comme par exemple des drosophiles à ailes atrophiées ou des grillons. Après une ponte, mettre les œufs dans une petite boîte avec un fond d'eau d'un demi-centimètre à 25°C jusqu'à éclosion. Élever ensuite les têtards individuellement avec des flocons pour poissons exotiques. Cette espèce est assez facile à élever.

La toxicité de ces dendrobates est élevée dans la nature : tout contact avec le venin de cet amphibien provoque des brûlures non négligeables (les populations d'Amazonie s'en servent pour enduire le bout de leurs flèches). En raison d'une alimentation différente de leur habitat naturel, les dendrobates possèdent un venin moins actif (inoffensif) en terrarium.

Et plus précisément :

* Le terrarium des adultes dendrobates :

Pour maintenir un groupe de 5-6 dendrobates (un seul mâle et plusieurs femelles), nous prendrons un terrarium d'environ 60 x 50 x 50 cm. Ce terrarium devra avoir deux aérations assez larges sur les côtés. L'ouverture se fera sur le devant afin de faciliter les manipulations.

Une lampe (ampoule) d'environ 40W sera située sur le dessus du terrarium (et non à l'intérieur) afin de fournir une lumière un peu diffuse.

Le chauffage sera effectué soit par un cordon chauffant, soit par une pièce chauffée, dans le cas de plusieurs terrariums.

S'il est effectué par cordon chauffant, celui-ci sera placé sous le terrarium mais surtout pas à l'intérieur, sous peine de voir le sol se dessécher rapidement et voir vos animaux périr un par un.

Le sol sera constitué de tourbe qui devra être maintenue humide. Ce substrat sera changé une à deux fois par an. Des plantes artificielles (de préférence en soie) seront disposées dans le terrarium ainsi que quelques racines (utilisées en aquariophilie).

Une coupelle en plastique utilisée pour les pots de fleur sera disposée en permanence dans le terrarium afin de permettre aux animaux de s'y baigner. Un "arbre à ponte" artificiel sera fabriqué afin de permettre aux femelles d'y déposer leurs oeufs.

La confection de cet arbre est faite pour imiter les broméliacés, où les dendrobates pondent dans les réserves d'eau du feuillage. On évitera toutefois d'introduire de vraies plantes pour limiter au maximum les apparitions de parasites.

Pour les jeunes grenouilles, le terrarium sera de même type mais sans "l'arbre à ponte".

La température sera maintenue avec un câble chauffant passant en-dessous du terrarium et branché sur un thermostat. La température se situera entre 28 et 30°C le jour, et à 24-25°C la nuit. L'hygrométrie sera bien sûr élevée grâce au sol qui sera très humide et aux pulvérisation d'eau fréquente (eau osmosée ou déminéralisée afin d'éviter les taches de calcaire).

* Alimentation des adultes :

Le plus gros problème pour l'élevage des dendrobates réside en l'alimentation de ceux-ci. En effet, ces petites grenouilles sont très voraces et il faut prévoir une quantité importante de nourriture d'où l'obligation d'avoir un élevage important de drosophiles et de grillons afin d'avoir en permanence de quoi les nourrir. Ces animaux se nourrissent à longueur de journée.

En été, les pucerons peuvent être distribués (ce qui est un avantage si vous habitez la campagne). Il faut éviter de les laisser sans nourriture durant quelques jours, ce qui conduirait à la perte des animaux, même si les adultes peuvent tenir un peu plus d'une semaine sans alimentation.



Reproduction des dendrobates

La reproduction des dendrobates ne pose pas vraiment de difficultés si toutes les conditions de maintenance et une alimentation importante et variée sont respectées. Le problème est que pour certaines espèces, la consanguinité est importante (D. azureus), ce qui oblige à se procurer de nouveaux spécimens pour éviter cette dégénérescence.

Ponte

Les adultes sont maintenus par petits groupes, avec de préférence un seul mâle par groupe, les pontes ont lieu dans "l'arbre à ponte" décrit ci-dessus. Les oeufs sont généralement déposés en petits groupes (2 à 7) ou de manière isolée. Les pontes sont généralement faibles (environ 9 à 16 oeufs par frai en moyenne).

Ces oeufs sont généralement surveillés par un des parents, surtout lorsqu'ils sont pondus dans un endroit pauvre en eau, où celui-ci visite régulièrement les oeufs pour les humidifier (avec le contenu de la vessie). La durée de développement des oeufs est d'environ une quinzaine de jour.

Après l'éclosion

Les larves sont séparées et placées dans la batterie à têtards. (La séparation des têtards est obligatoire pour les Dendrobates qui sont carnivores, par contre les Phyllobates ne le sont pas (végétariens) et peuvent être élevés ensemble).

L'avantage de cette "batterie" est que l'eau est remplacée en permanence sous forme de goutte à goutte assez rapide, de façon à remplacer totalement l'eau du récipient 1 à 2 fois par jour, ce qui évite fortement les pollutions et la perte des têtards.

L'alimentation des juvéniles

Celle-ci est simple à réaliser. En animalerie , vous trouverez un aliment pour poissons exotiques, ce qui permet de nourrir facilement et correctement les têtards. La durée de développement des larves jusqu'à la métamorphose dure environ 3 mois. Les jeunes grenouilles sont ensuite placées dans un terrarium identique à celui des adultes mais sans "l'arbre à ponte".

* Remarques sur le venin de ces grenouilles :

Les dentrobates sécrètent un poison par la peau pour se protéger des prédateurs. Selon les espèces, ce venin est plus ou moins puissant. L'efficacité de ce venin a tendance à diminuer en captivité, mais reste toutefois dangereux pour l'homme si celui-ci pénètre par une blessure ou s'il est inoculé.

Il faut savoir que si ce venin arrive à notre organisme (principalement dans le sang) il peut être mortel. Il n'y a pas de remède à celui-ci. Les espèces les plus dangereuses sont les Phyllobates. Par exemple, les sécrétions de venin de Phyllobates terribilis sont capables de tuer 20 000 souris.  

Il est conseillé de manipuler ces grenouilles avec précaution et de préférence avec des gants en latex jetable

Dendrobate Fraise : 

 

 

 

 

 



 

Les pattes de Oophaga pumilio sont souvent noires, bleues, grises ou ocres et peuvent être tachetées de points noirs. Originaire des côtes des Caraïbes, on trouve cette grenouille du sud du Nicaragua jusqu'au Panama, en passant par le Costa Rica, à une altitude de 100 à 500 mètres.Si vous désirez obtenir un couple de dendrobates fraises, un terrarium 50 x 40 x 60 cm convient parfaitement. Avec une température de 24 à 28 °C et une baisse de 2 à 4 ° au cours de la nuit et une humidité à 90%, les grenouilles se sentiront très bien dans leur terrarium. Le terrarium devra être abondamment planté et de nombreuses cachettes permettront à ces petits animaux de ne pas être stressés. Elles apprécient également les plantes Ficus pumilia.Vous pouvez nourrir vos grenouilles des fraises avec des drosophiles, des micro-grillons, de typiques collemboles, des larves de teignes et des pucerons.La femelle pond 5 à 10 oeufs. Les têtards mangent les oeufs non fécondés par le mâle. Il faudra donc laisser les parents s'en occuper.

site axolotls et cie

© 2013-2019 www.axolotls-cie.com

Toute reproduction du site, partielle ou complète, est interdite sans l'expresse autorisation de l'auteur.