IDENTIFIER LE TYPE D'ALGUES

Nous allons identifier chaque type d’algues d’eau douce puis apprendre comment les éliminer. Il faut cependant savoir que sur un bac nouvellement installé il est normal d’avoir des algues, il ne faut pas s’inquiéter, tout va rentrer dans l’ordre sans intervention de votre part. 
En revanche, dans un bac normalement rodé la prolifération d’algues vient toujours d’une carence, d'un éclairage qui n’est pas adapté ou bien des paramètres et de la qualité de votre eau. Une explosion d’algues est signe d’un déséquilibre important. 

Les algues profitent d’un excès de nitrates (No3) ou phosphates (PHo4) ou du manque d'un oligoélément qui paralyse la croissance des plantes. Un filtre mal entretenu accélère la pousse des algues en laissant dans l'eau des nutriments qui leur profitent. Les filtres produisent des nitrates et une quantité trop importante de nitrates fait pousser les algues ! il faut donc laver et entretenir soigneusement ses filtres. 
On distingue 2 grands groupes d'algues : Les macro-algues qui sont fixées en thalle (organisées comme une plante) et le phytoplancton, qui flotte en pleine eau (trouble l'eau).

Pour limiter ou éviter l'invasion des algues au démarrage d'un nouvel aquarium

Il est conseillé de : 
- planter un maximum de plantes à croissance rapide (cf liste dans section « plantes pour nos loulous ») pour créer une concurrence, ( quitte à retirer certaines d'ici 6 mois quand l'équilibre commencera à s'améliorer et à les remplacer petit à petit par d'autres plantes qui poussent moins vite mais qui seront plus grandes ou plus décoratives ; Anubias, Echinodorus)

- ne pas allumer tous les tubes néons ou led d'un seul coup pendant 12 heures....
mais ne brancher que les 2/3 de l'éclairage pendant 10 heures environ puis augmenter petit à petit sur 2-3 mois.
Pour limiter la présence d'algues, il faut 
-un bon éclairage ,1 Watt pour 2 litres d'eau . En lumen : idéalement 30 lumens par litre ) pendant 11 à 12 heures et d'une seule traite.( pas de coupure, les plantes n'apprécient pas vraiment . Pour nos axolotls l’on peut nettement diminuer ce nombre de lumens bien entendu mais il faut choisir les plantes adpatées (cf section plantes) qui seront des plantes à croissance rapide ce qui permet de concurrencer les algues ;
-Des leds d’une température (cf section éclairage) de 6000 à 7000 K ou bien des tubes néon changés chaque 10 à 12 mois . Après ce laps de temps, ils éclairent toujours, mais leur spectre a changé et ce sont les algues qui en profitent. 
- des taux de Nitrates et Phosphates maintenus bas: L'effet majeur des nitrates est de booster la croissance des algues, puisque ce sont leurs nutriments de base.
- un taux de fer bien surveillé. Trop de fer encourage les algues et pas les plantes.
On recommande en général un taux de fer de 0.05 à 0.1mg/l . 

Mauvais conseils
Éviter d'utiliser des produits anti-algues, qui bouleversent l'équilibre de l'aquarium et créent d'autres problèmes. Les anti-algues agissent aussi sur les plantes par des inhibiteurs de croissance, ils ne bloquent pas que la pousse des algues.... mais ils arrêtent aussi la croissance des plantes ce qui favorise à nouveau la poussée des algues et donc le remède est pire que le mal !  
Il est parfois recommandé de faire une coupure d'éclairage de 4-5 heures en pleine journée ! Ceci porte atteinte aux algues , mais surtout aux végétaux supérieurs que sont les plantes. 

On parvient à limiter les algues en respectant des règles de base 
- changements d'eau réguliers 30% par mois. Surpopulation = pollution.
- beaucoup de plantes, et privilégier les plantes à pousse rapide.
- pas de surnourrissage.
- surveillance régulière des nitrates et phosphates.
Il est inutile et néfaste de viser un taux de zéro No3 ni zéro Po4, un peu de Nitrates et de Phosphates sont nécessaires.
Idéalement un taux de 15-20 mg/L de NO3 et un taux de 1 mg/L de Po4 permet d'éviter des poussées d'algues et favorise la pousse des plantes !
En cas de manque de No3 il est recommandé d'espacer les changements d'eau ou même de polluer légèrement le bac en augmentant par ex les distributions de nourriture pour augmenter un peu la charge d'Azote.On peut aussi ajouter simplement du Nitrate de potassium, (KNO3). Bien nettoyer les nouvelles plantes pour éviter d’intégrer des algues dans votre aquarium, en y ajoutant quelques gouttes de javel mais jamais plus d’une minute dans ce mélange.


              

Les algues siliceuses ou diatomées

Elles sont présentes sur les roches, éléments du décor ou bien même sur le sable. Il s’agit le plus souvent d’algues présentes sur un bac tout jeune comme nous l’avons vu plus haut. Sur un bac plus ancien cela signifie que l’éclairage n’est plus suffisant ou bien que l’eau ne contient plus les nutriments nécessaires. Dans un nouveau bac, les algues brunes (diatomées) sont presque inévitables mais elles sont peu envahissantes. Elles disparaissent en général toutes seules en 1 ou 2 mois dès que l’équilibre de l'aquarium s'améliore. Il n'y a pas encore d'équilibre entre la quantité des plantes, le nombre des poissons et les doses de nourriture distribuées dans le bac. La population bactérienne de l'aquarium est en cours de développement, la plantation doit s'étoffer, bref l'aquarium a besoin de temps pour qu'un équilibre plus ou moins précaire se mette en place. Normalement, si les paramètres de l'eau et l'éclairage sont bons, les algues brunes s'éclipsent avec le temps. Selon les régions, l'eau de distribution peut présenter une teneur élevée en silicates, (il peut y avoir jusqu'à 30 ou 40 mg/l de dioxyde de silicium (SiO2) ) dans un tel cas, l'utilisation d'eau osmosée peut s'avérer indispensable.

Algues encroûtantes, tapissantes 

Elles arrivent très vite dans un nouveau bac, et sont généralement signe que l'équilibre est bon . Elles sont relativement discrètes, poussent sur le décor et les vitres, mais n'envahissent pas tout .Les escargots ( les Neritinas surtout ) et la plupart des poissons herbivores les mangent. Sur les vitres d’un aquarium destiné aux axolotls on les retire simplement en employant comme "grattoir" une ancienne carte de crédit ou une carte de fidélité. Ca ne raye pas les vitres et c'est très efficace.

  Algues vertes filamenteuses

Elles poussent dans les bacs en bonne santé, bonne nouvelle non ? Elles ont les mêmes exigences que les plantes, leur apparition est bon signe , elles sont moches , mais non nocives, il suffit de les retirer à la main ou en les enroulant autour d'un bâtonnet (barbe à papa  ), car elles entrent en concurrence avec les plantes et consomment les mêmes nutriments..OedogoniumElles se présentent sous la forme de filaments de 2 à 20 mm, solidement accrochés aux feuilles ou au décor. Ces "poils "sont très fins et verts clair et recouvrent rapidement la face supérieure des plantes comme une fourrure... A ne pas confondre avec les algues pinceau. Elles s'installent sur les feuilles hautes, près de la lumière et toutes les plantes peuvent être ainsi habillées. Ces algues se reproduisent très rapidement et peuvent envahir un bac qui a un taux de nitrates trop important. Méthode naturelle :Pour les éradiquer il suffit en général de retrouver les bons paramètres de l'eau en faisant baisser les phosphates et surtout les nitrates par des gros changements d'eau réguliers. Les Ampullaires, les planorbes et certains poissons les broutent. On peut aussi diminuer le phospahates et nitrates en employant des résines ou masses filtantes spéciales du genre Nitrat-ex ou Phos-ex. 9 fois sur 10 il suffit de rétablir des bons paramètres pour faire disparaître les algues. Il ne sert à rien de traiter avec un produit anti-algues si on ne trouve pas la cause de leur prolifération, elles reviendront systématiquement et les plantes seront de plus en plus affaiblies. Bon nombre d'algicides contiennent du cuivre, qui est très nocif pour les invertébrés du bac et qui donc va tuer les escargots et crevettes, qui sont des auxiliaires précieux dans la lutte contre les algues vertes. Les poissons sans écailles, comme les Loricariidés n'apprécient pas non plus l'accumulation de cuivre. Et évidemment l’axolotl qui en mourrait très rapidement.

La cyanobactérie (algue bleue/verte visqueuse) 

Les poissons ou escargots ne les mangent pas car elles sont toxiques et les produits anti-algues du commerce n'ont pas d'effet. Elle survient plus facilement dans les bacs où le taux de nitrates est quasi nul voir non mesurable. Il est donc parfois nécessaire d'ajouter du nitrate de potassium (KNO3) Mais avant de jouer à l’apprenti chimiste venez demander conseil, une hausse trop rapide aurait des effets ravageurs. Jamais plus de 5ppm au final. Et il faut surtout avoir confirmation sur l’identification de l’algue.

Comment s'en débarrasser de manière naturelle ?
Il faut en enlever la plus grande quantité possible en les siphonnant chaque jour, en nettoyant très attentivement les pièces du décor qui sont atteintes (les laver dans 70% de javel et 30% d’eau puis bien rincer et sécher), en changeant plus d'eau et plus souvent, bref en améliorant nettement la qualité de
l'eau du bac. Mais ce n'est pas tout...

La cyano est présente sur terre (et en rivière ,lacs et mer ) depuis 3.5 milliards d'années. Elle  est  adaptée pour survivre ! 

Elle utilise le carbone présent dans l'air et dans l'eau , donc en cas de départ de cyano , il faut impérativement couper le co2 , si vous en injectez.

Les changements d'eau ne feront pas de miracle, en effet la cyanobactérie utilise le carbone de l'air et  les nitrates ne sont pas les seuls responsables de sa propagation d'ailleurs.

Les produits anti algues sont inefficaces !!

Les causes :

une eau saturée en nitrates , phosphates et silicates et autre matières organiques dont le seuil a dépassé le raisonnable,  les tests ne les détectent pas et cette eau amène une nourriture permanente aux cyano.

l'eau n'a pas une apparence "sale" pour cela elle peut même être cristalline)

Souvent les multiples tentatives pour faire disparaître cette "algue" uniquement via des chagements d'eau et un black out sont vaines, l'on constate leur retour après trois jours 

Le purificateur   d'eau , resi-filtre clean water de zolux fonctionne bien et un jour après plus de  trace de cyano normalement.

 

L'éclairage n'est pas la cause de tout mais effectivement comme une eau peu oxygénée (donc pensez aux plantes oxygénantes) et un milieu stagnant, tous ces éléments favorisent grandement son apparition !

Résumé : aqua bien planté, eau bien brassée et oxygénée et vous pourrez éviter son apparition.

Il s’agit d’algues rouges qui peuvent se présenter sous une couleur noire, verte également. Elles poussent en touffes drues sur les plantes à croissance lente comme les anubias, certaines fougères ou echinodorus et meme sur votre sol. Elles apprécient le courant , on les voit souvent dans les zones bien brassées de l'aquarium et sur le tuyau de sortie du filtre. Elles proviennent souvent d’un manque de phosphates. Ou bien d’un déséquilibre entre phosphates et nitrates (la cause principale de nombreuses algues) Un ratio de 10 en nitrates contre 1 de phosphate est idéal ( 10 mg/l de nitrates pour 1 mg/l de phosphates ). Toutes ces algues profitent « grâce » à une mauvaise maintenance : changements d’eau peu fréquents ou irréguliers, idem pour vos masses filtrantes. Personnellement j’ai eu à lutter contre ces algues amenées par des plantes nouvelles qui étaient atteintes, il a suffit de les placer avec de l’eau de leur aquarium dans un seau dans le noir 15 jours et les plantes encore atteintes sont restées une à deux semaines de plus jusqu’à éradication de cette algue.

  Les algues pinceau 

     Les algues vertes 

sont, quant à elles, liées à une lumière trop intense. Elles recouvrent le décor, le sable, les vitres et les plantes. Il suffit pour les éliminer de réduire l'éclairage ou de changer la puissance des néons. Elles sont également souvent présentes lorsque l'aquarium est exposé à la lumière extérieure, au soleil. Dans ce cas, seul le déplacement du bac pourra remédier au problème ou occulter les fenêtres.

 Les algues brunes

 

 

 



à l'inverse, sont liées à un manque de lumière. Elles sont souvent présentes lors de la mise en eau de l'aquarium, et disparaissent d'elles même en quelques semaines. Elles se propagent sur les plantes et le décor, comme une fine poussière de rouille. En frottant doucement avec le doigt, elles disparaissent.

Les autres algues, comme les algues bleues, les algues brunes filamenteuses, les algues en pinceaux sont principalement dues à un mauvais équilibre dans l'aquarium. Il n'est donc pas rare de les rencontrer dans un bac nouvellement mis en eau, ou mal entretenu. 


Des taux de nitrates et de phosphates trop élevés profitent aux algues qui se propagent alors rapidement. Vérifier les paramètres de l'eau de l'aquarium.


Quelques conseils pour lutter contre les algues :

Surveiller la bonne santé de vos plantes, elles sont en conccurence directe avec les algues.

Faites un entretien régulier de l'aquarium en changeant 20% de l'eau chaque semaine, en prenant soin de siphonner le fond avec le tuyau. Réduire momentanément la durée d'éclairage

Vérifier le bon état des tubes néons. Au bout d'un an, il faut les changer.

 

Tester la qualité de l'eau de l'aquarium : un taux de nitrates élevé est souvent responsable de l'apparition d'algues. Tester également les phosphates. Il faut avoir une proportion de 10 pour 1 entre nitrates et phosphates : avec un taux de nitrates à 10, il faut un taux de phosphates à 1. Un désequilibre entre phosphates et nitrates profite aux algues.

Diminuer la quantité de nourriture et augmenter les changements d'eau si le taux de nitrates est trop élevé.


Eliminer toutes les feuilles de plantes atteintes par les algues, ceci évitera leur propagation.

Si votre population le permet, préférer une eau plutôt acide, un ph basique favoriserait la prolifération des algues.

En aquarium planté, ajouter des plantes à croissance rapide, elles absorbent les nitrates et éviteront aux algues de se propager. Plus il y a de plantes, moins il y a d'algues ! Eviter d'apporter trop d'engrais liquide à vos plantes : un excès favorisent les algues. 

Bien sûr, veiller aussi à ne pas surpeupler votre aquarium, la pollution qui en découle favorise les algues. 

Dans tous les cas, n'utiliser jamais de produits chimiques pour en venir à bout. Ils sont néfastes à l'équilibre de l'aquarium et sont peu efficaces. En outre, bien souvent, si il y a eu un résultat, les algues reviennent par la suite puisque la cause du problème n'a pas été éliminée.

Au lieu de tenter les produits chimiques, dans les cas extrêmes, vous pouvez tenter de plonger l'aquarium dans le noir complet durant 5 jours. Cette technique semble faire ses preuves, même si là encore ça ne règlera pas la cause du problème.

Dans tous les cas, soyez patients, les algues dans un aquarium récent sont normales. Au bout de 6 mois maximum tout doit être rentré dans l'ordre.

Cliquez sur l'image pour le commander

61xamG0mvoL._SL1001_.jpg

Inhibiteur d'algues Chihiros Doctor Twinstar - Système électronique contre le développement des algues dans l'aquarium - Troisième génération - Avec adaptateur-convertisseur

  • Dimensions du filtre : 62 x 62 mm - Dimensions du filet filtrant : 95 x 50 mm.

  • Matériau : plastique.

  • Cet inhibiteur supprime la croissance des algues tout en protégeant les poissons et des axolotls bien entendu. Il couvre jusqu'à 90 % de la taille des aquariums sur le marché et réduit les coûts d'utilisateur.

  • Inhibe les algues et favorise la croissance des plantes. Freine la croissance initiale et la reproduction du phytoplancton.

  • Active les oligo-éléments pour stimuler la croissance des plantes. Élimine les agents pathogènes dont ceux qui sont cancérigènes.

site axolotls et cie

© 2013-2019 www.axolotls-cie.com

Toute reproduction du site, partielle ou complète, est interdite sans l'expresse autorisation de l'auteur.