MYCOSES

&

FLAVOBACTERIUM

MYCOSES : CHAMPIGNONS

 

 

 

 

 

 

 

Symptômes : 
Un fin duvet blanc se développe sur la partie de l'organisme touchée. La mycose présente très nettement un aspect cotonneux. Si ce sont les branchies (très fragiles), celles-ci régresseront, et l'animal, ayant du mal à respirer, se tiendra en permanence en haut de l'aquarium. Cela peut-être   suite à une plaie. Une eau trop chaude favorise également les mycoses (on considère qu’au-dessus de 22°C les risques augmentent).Des restes de nourriture qui ont moisi (d’où l’importance de veiller à nettoyer les vestiges de leurs repas passé 24h). Effet secondaire suite à un traitement qui aura réduit l’immunité de l’axolotl. Ou enfin une eau trop acide (Gh bas) ou trop dure (GH trop haut), dans ce cas procéder à un réajustement de ces paramètres :
voir article Beaucoup de mycoses disparaissent d’elles-mêmes : on laisse l’axolotl tranquille lumières éteintes dans son aquarium et on observe 12 h après et 24h après. Si la mycose n’a pas disparu 24 à 48h après un traitement s’impose. 
Traitement : Préparez un bac infirmerie dans lequel vous aurez préalablement dissout le sel non iodé sel de Guérande gris car il ne contient aucun ajout d'iode, ou le sel régénérant de lave vaisselle type Apta, Calgonit (cf section Pharmacie  et nécessaire à acheter pour les détails) , pour ce faire préparez-vous une boite à l’avance avec du sel pilé, ce qui permettra à celui-ci de se dissoudre plus facilement. Une fois cela fait pour pourrez plonger votre petit malade dans ce bac. Sinon vous avez Temerol (1,75 ml/5 litres d'eau, pendant trois jours en changeant chaque jour le mélange) et esha 2000 en animalerie. Autant préférer la première méthode mais si l’atteinte est très importante et que le sel ne soigne pas passer au Témérol  ou à l'Esha qui donne de bons résultats (une réserve sur le Témérol à utiliser avec parcimonie en raison de ses nombreux additifs, le Ketoderm a été également préconisé par le vétérinaire de Montpellier plutôt que du Témérol, il reste collé à la mycose et ne se dissout pas dans l'eau permettant un soin tout en douceur et très efficace. 


DOSAGES :

Traitement  intensif : Jamais plus de 20 minutes dans un bain salé, ou 30 mn en deux fois matin et soir (préconisé par un vétérinaire spécialisé, car ensuite cela endommage la peau et les branchies, mais demander sur le groupe ou site section santé avec photo à l'appui afin de mesurer la gravité de la mycose ! 


Légère mycose : 1 cuillère à café pour 1 litre d’eau pendant 20 minutes puis on le remet dans un autre bac infirmerie jusqu’au lendemain, à répéter durant les 3 jours de traitement. Si la mycose persiste ou bien qu’elle était très étendue ou sévère ; un traitement choc donc avec une dose de sel doublée : 2 cuillères à café de sel pour 1 litre d’eau. 15 minutes pas plus. 


Dernière possibilité trois cuillères à café de sel pour 1 litre d’eau et 10 minutes uniquement ! On peut poursuivre ce traitement pendant trois jours si cela s’avère nécessaire. Mais jamais plus  sur ce dosage très important! Un bain de sel n'est pas anodin pour l'axolotl, il peut si donné en excès lui causer plus de tort que de bien !

Un traitement permanent implique un dosage plus faible 1 cuillère à café pour 10 litres d’eau. Plutôt dans le cas d’un voile bactériologique infectieux (avec taches jaunes).Important : on ne réutilise jamais la solution salée on la jette après chaque traitement (et l'on prend bien soir de laver soigneusement le bac hôpital car les bactéries s'y déposent) Et ce traitement ne peut durer plus de 6 jours.  

Un mycose se soigne également très  bien avec du Ketoderm (disponible en pharmacie), il s'agit d'une pommade qui présente l'avantage d'être imperméable. (Conseillé par un vétérinaire spécialisé sur Montpellier).
 

Les mycoses des yeux

Il s'agit plus précisément d'un voile opaque sur l’œil, cette mycose étant d'origine bactérienne l'on préconise un traitement avec le Temerol ou l'Esha 2000 sur 3 jours, ou 6 jours.

41eANsoOdKL.jpg
71h-abq7vTL._SL1000_.jpg

Flavobactérium Columnare

Mycose fulgurante dûe à une bactérie

L'on observe une mycose qui peut débuter dans les branchies mais très vite se retrouver sur et dans la bouche, sur la queue, cette mycose est différente de la classique mycose que l 'on rencontre souvent avec nos loulous. Elle est très épaisse et d'une avancée ultra rapide puis peut prendre tout le palais et la bouche. Certains axolotls qui ne réagissent pas au traitement classique tel le Temerol ou le bain de sel dans ce cas le vétérinaire à préconisé : 3 cuillère à café dans un litre d'eau pendant 30 mn (oui vous avez bien lu) le premier jour puis 2 cuillères à café pendant 20 mn le second jour et enfin 3 cuillères à café pour 1 litre d'eau pour une durée de 10 minutes, le troisième jour. Surtout il ne faut pas commettre l'erreur de prendre une banale mycose pour cette infection, je répète que la mycose est 10 fois plus épaisse et progresse dans la journée, l'animal ne se nourrit plus également. Si vous n'avez pas de vivant dans votre aquarium vous ne pouvez être concerné.Cette bactérie du nom de Flavobacterium* Columnare, se trouve présente dans des guppys (probablement d'autres poissons mais le cas observé et étudié par les vétérinaires concerne le guppy. Celui-ci peut être porteur sain ou non. Si l'axolotl le gobe il sera infecté mais également en mangeant ou aspirant au sol du sable qui aura été infecté par les déjections des guppys.Traitement Marbosyl (antibiotique à large spectre souvent préparé par le vétérinaire lui-même, très volatile ne se conserve pas) ou Amoxiciline, le premier étant plus adéquate mais si votre vétérinaire n'en a pas il pourra vous diriger vers le second.Voici les dosages : avec seringue à insuline par exemple, une unité (1ml par axolotls par poids de 50 grammes pendant 8 à 10 jours dans la nourriture ou bien dans la bouche.

*La maladie de Columnaris est principalement un épithélium infectieux qui provoque des lésions nécrotiques des branchies et de la peau.
Les infections peuvent devenir systémiques. Les maladies sont rarement spontanées, mais influencées par plusieurs éléments comme la température de l'eau et d'autres facteurs
tels qu'un faible niveau d'oxygène dissous, un niveau élevé d'ammoniaque et  de charge organique (NO2).  La bactérie peut également être transportée par certains poissons et moules d'eau douce. Certains seront porteurs mais ne déclencheront pas la maladie et d'autres (exemple la truite arc en ciel en mourront).

site axolotls et cie

© 2013-2019 www.axolotls-cie.com

Toute reproduction du site, partielle ou complète, est interdite sans l'expresse autorisation de l'auteur.